Assemblée générale tenue à la Bibliothèque Royale (Sky Room) à Bruxelles, le 19 mars 2016

Algemene vergadering in de Koninklijke Bibliotheek (Sky Room) te Brussel op 19 maart 2016

 

Présents – Aanwezig : Mevr. H. Taymans (trésorière), C. Arnould (secrétaire), Gh. Moucharte et S. Scheers et MM. J. van Heesch (président), F. de Callataÿ (vice-président), J. Moens (administrateur), P. Assenmaker, H. Dewit, R. Dillen, J.-M. Doyen, Chr. Flament, A. Fossion, W. Geets, J.-Cl. Martiny, P. Pasmans, Ph. Sadin, E. Schutyser, H. Vanhoudt, R. Van Laere en R. Waerzeggers.

Représentés avec procuration – Vertegenwoordigd met volmacht : Mmes R. Gyselen et Cl. Van Nerom et MM. J. Elsen, M. Gheerardijn, J. Schoonheydt et K. Verboven.

Excusés – Verontschuldigd : Mevr. L. Claes et MM. Ch. Doyen et Cl. Roelandt (contrôleur).

Le président ouvre la séance vers 10h30 et accueille l’ensemble des membres titulaires en parcourant rapidement l’ordre du jour. Il cède immédiatement la parole à la trésorière afin de présenter les comptes de l’année écoulée.

 

RECETTES/ONTVANGSTEN

2015

COTISATIONS/LIDGELDEN
a)   arriérés/achterstallig
b)   année en cours/lopend jaar
c)   anticipées/vooruitbetaald
d)   institutionnelles/institutionele


110,― 
4.869,96
2.990,11
1.760,32

TOTA(A)L A

9.730,39

VENTES
a)   ordres permanents/abonnementen
b)   frais remboursés/terugbetaalde kosten
c)   ventes occasionnelles/losse verkopen
d)   frais remboursés/terugbetaalde kosten


4.164,—
908,08
665,70
106,50

TOTA(A)L B

5.844,28

DIVERS(EN)
a)   intérêts/interesten
b)   autres/andere


4.525,06
310,42

TOTA(A)L C

4.835,48

TOTA(A)L A + B + C

20.410,15

DÉPENSES/UITGAVEN

2015

REVUE/TIJDSCHRIFT
a)   impression/drukken
b)   emballage/verpakking
c)   tirés à part/overdrukken
d)   frais de port/portkosten
e)   rédaction/redactie


4.037,54
363,41

1.474,31

TOTA(A)L A

5.881,26

FONCTIONNEMENT/WERKING
a)   timbres poste/postzegels
b)   papeterie-bureau/bureelkosten
c)   frais banque/bankkosten
d)   représentation/representatie
e)   colloque/colloquium


216,—
54,34
0,15
865,50
750,—

TOTA(A)L B

1.885,99

DIVERS(EN)
a)   cotisations/lidgelden
b)   Moniteur/Staatsblad
c)   impôts/belastingen
d)   website
e)   médaille/medaille


150,—
245,88
451,20
43,56
52,86
20,57

TOTA(A)L C

943,50

TOTA(A)L A + B + C

8.710,75

M. Roelandt a transmis au président son rapport attestant qu’il a contrôlé ces comptes et propose à l’assemblée de les approuver. La trésorière, en accord avec le conseil d’administration, propose le budget suivant :

RENTREES / INKOMSTEN    
 

 

 
Cotisations / lidgelden  

10.077,50

 

 

 
A recevoir / Te ontvangen

 

248,—

 

 

 
Factures à émettre en / Te factureren in 2016

5.000,—

 
Ventes occasionnelles / Buitengewone verkopen

500,—

 
Intérêts / Intresten

4.500,—

 
 

 

10.000,—

 

 

 
Total rentrées / Totale ontvangsten

 

20.325,50

 

 

 
DEPENSES / UITGAVEN

 

 
 

 

 
Revue / Tijdschrift

 

7.000,—

Fonctionnement / Werkingskosten

 

1.110,—

Divers / Diversen

 

630,55

 

 

 
175e anniversaire/175ste verjaardag

 

 
Lunch + divers

1.000,—

 
Médaille / Medaille

1.520,—

 
Dîner / Diner

1.880,—

 
Actes (gratuit pour les membres) / Akten (gratis voor de leden)

5.000,—

 
Total  / Totaal

 

9.400,—

 

 

 
Total des dépenses  / Totale uitgaven

 

18.140,55

 

 

 
RESULTAT / RESULTAAT

 

2.184,95

 

Le budget est approuvé. La secrétaire lit ensuite son rapport moral, dont voici le texte :

« Geachte Confraters, Chers Consœurs, Chers Confrères,

Naar jaarlijkse gewoonte en conform onze statuten breng ik u graag verslag uit over de activiteiten van ons Genootschap in het afgelopen jaar.

Il y a 175 ans, quelques érudits, passionnés par l’objet numismatique, jetaient les bases de notre Société savante. C’est une des plus anciennes sociétés d’émulation de Belgique. Célébrer dignement son 175e anniversaire sera, j’en suis certaine, un honneur et un plaisir. Tous nos membres sont conviés à y prendre part grâce à l’organisation d’un colloque international, qui se tiendra ici-même, le samedi 21 mai 2016. Une réception de gala et d’autres festivités accompagneront cet anniversaire. Je pense notamment à l’édition originale de la médaille de Marit Hertzdahl-Hartman ou bien encore à la parution, dans les prochains mois d’une pièce de 25 euro célébrant la numismatique.

Zonet, heeft onze algemene vergadering unaniem vier nieuwe ereleden verkozen: Mevrouw Lucia Travaini en de Heren Andrew Burnett, Philip Atwood en Chris Howgego. Allen personaliteiten in ons vakgebied!

Het is altijd een plezier om nieuwe leden te verwelkomen (ik denkt aan de Soline Berger, Mary Lannin en ook aan de heren Antoon Mondelaers, Franck Wojan, Hadrien Rambach en Hans Jongeling) maar vergeten we ook niet de namen van de leden die ons die hebben verlaten in het voorbije jaar: de Heren José Aerts en Jean-Jacques Symoens.

En regardant en arrière, on s’aperçoit que cette année écoulée fut particulièrement riche quant aux événements numismatiques, tant au niveau national qu’à l’international. En effet, plusieurs conférences ont animé le paysage scientifique belge (je pense à des journées de groupes de recherche), sans oublier nos réunions mensuelles qui nous ont permis d’aborder, avec à chaque fois un regard argumenté et spécialisé, des sujets précis. En numismatique grecque, l’étude de coins des monnaies argiennes et la mise en contexte des monnayages des Fratarakas. Des perspectives intéressantes sur les origines du monnayage à Rome, l’obole déposée à Charon ou bien encore les monnaies des empereurs usurpateurs du IIIe siècle. L’époque médiévale ne fut pas oubliée avec une conférence portant sur les imitations mérovingiennes des monnaies romaines, le fonctionnement de l’atelier monétaire de Gand ou bien encore une description quasi inédite du trésor de Jupille-sur-Meuse. Enfin, un bel aperçu nous a été délivré sur les monnaies de la ville de Dendermonde et sur les médailles de prix décernées à un photographe luxembourgeois au XIXe siècle. Laissez-moi remercier l’ensemble des membres qui ont proposé ces conférences passionnantes et enrichissantes.

Au niveau international, notre société s’est distinguée par sa massive participation lors du XVe congrès international de numismatique, qui s’est tenu à Taormine en septembre dernier. Outre, l’élection de notre vice-président à la tâche de secrétaire de l’International Numismatic Council et son élection au bureau de cette organisation, laissez-moi rappeler l’octroi, pour la première fois, d’une bourse de voyage à un jeune chercheur – qui fut, cette année, notre collègue Liesbeth Claes. Par ailleurs, la présence et la participation de nombreux membres lors des sessions du colloque est un autre témoignage de la vivacité de notre société.

Van die bedrijvigheid zou niet veel in huis gekomen zijn zonder de betrokkenheid van onze penningmeester, Mevrouw Huguette Taymans. Dank zij haar excellent en vooruitziend financieel bestuur, verschaft ze ons letterlijk de middelen om succesvolle projecten in naam van ons Genootschap te lanceren.

Deze projecten, zoals colloquia en studiedagen, worden gepubliceerd in ons tijdschrift. Het werk van de directeurs van de Revue is dan ook heel belangrijk. Ons 161ste deel telde dit jaar niet minder dan 470 pagina’s ! Hier is een speciaal woord van dank aan onze collega Jan Moens zeker op zijn plaats. De zorgvuldige wijze waarop hij de publicatie van de RBN, van manuscript naar gedrukt exemplaar, begeleidt, is echt voorbeeldig.

En juin dernier, notre réunion d’été s’est déroulée à Namur, où nous avons pu non seulement admirer une exposition réalisée au Musée archéologique mettant en valeur la collection numismatique François Cajot et assister à la présentation du nouveau livre de notre confrère Hugo Vanhoudt sur les monnaies des Pays-Bas ainsi qu’à une courte introduction sur les monnaies frappées à Namur par Monsieur Alain Fossion. Permettez-moi d’ailleurs de les remercier pour l’organisation de cette journée où nous avons été accueillis au cœur du Couvent des Célestines qui abrite aujourd’hui le cabinet du Ministre wallon en charge du patrimoine.

Onze volgende zomervergadering zal in Halle plaatsvinden op de zaterdag 18 juni. Onze collega René Waerzeggers zal er een lezing over de penningen van Onze Lieve Vrouw van Halle geven en we zullen die dag met een bezoek van de gerestaureerde basiliek afsluiten.

En attendant cette belle journée d’été, je voudrais terminer ce rapport annuel en vous remerciant et en souhaitant “Longue vie à la Société !”.

Ik dank u voor uw aandacht! Merci!

Ik dank u voor uw aandacht!

Il est ensuite donné décharge aux administrateurs.

On procède ensuite à l’élection d’un nouveau membre titulaire : M. Stefan De Lombaert ; d’un nouveau membre correspondant : M. Antoon Mondelaers (parrains: H. Taymans et J. van Heesch) . On statue également sur les deux candidatures suivantes, en tant que membres étrangers : Messieurs Hadrien Rambach (parrains: F. de Callataÿ et J. van Heesch) et Hans Jongeling (parrains: J. van Heesch et C. Arnould) et d’un nouveau membre institutionnel, le Centre IRAMAT Ernest Babelon (Tours). Enfin, afin de célébrer le 175e anniversaire de la société, le conseil d’administration propose à l’assemblée générale d’élire quatre nouveaux membres honoraires : Madame Lucia Travaini, Messieurs Andrew Burnett, Philip Atwood et Chris Howgego. Toutes ces candidatures sont approuvées à une grande majorité.

Le président clôture l’assemblée générale vers 11h.

Seconde partie : Assemblée plénière – Tweede deel : Plenaire vergadering

Présents – Aanwezig : voir ci-dessus ++ Mevr. L. Everaert, M. Laureys, A. Pourbaix-Van Haeperen et A. Rufin-Solas, et MM. Y. De Craemere, J. Enders, J. Laureys, St. Martin, H. Rambach, H. Van Caelenberghe et M. Van Haeperen.

Excusés – Verontschuldigd: voir ci-dessus + MM. R. De Marie, N. de Streel, Ph. Graulich, Chr. Lauwers, N. Meunier, R. Renard, J. Richard, G. Testa, F. Van Baelen, M. Wauthier et I. Wolf.

Le président ouvre la réunion en saluant la présence d’un de nos nouveaux membres étrangers, Monsieur Hadrien Rambach et en nommant les autres nouveaux membres de notre société. Il accueille également notre conférencier, Monsieur Stéphane Martin, qui poursuit actuellement des recherches postdoctorales à l’Université de Nimègue.

Il invite la secrétaire à lire son rapport moral (voir ci-dessus). Conformément aux usages, les procès-verbaux de nos réunions ordinaires sont disponibles sur le site web de la SRNB.

Le président évoque l’ensemble des festivités qui se dérouleront dans le cadre de la célébration des 175 ans de notre société, notamment la tenue d’un colloque international intitulé « Belgian Numismatic in perspective » le 21 mai 2016 et l’édition d’une médaille d’art. Après quelques annonces et la mention de plusieurs nouvelles publications dans le domaine de la numismatique, il invite Monsieur Stéphane Martin à prendre la parole.

Il présente un exposé qui porte le titre suivant : De la monnaie gauloise à la monnaie romaine dans le nord de la Gaule. Une approche archéologique et numismatique, et dont voici le résumé : Alors que les travaux et débats sur la Romanisation sont depuis une vingtaine d’années au cœur des recherches sur le monde provincial romain, la monnaie a été largement laissée de côté par la plupart des chercheurs. Les barrières disciplinaires, entre numismates, historiens et archéologues d’une part, entre spécialistes de l’Antiquité et spécialistes de la Protohistoire d’autre part, expliquent en partie cette situation. Pour essayer de remédier à cette situation, l’orateur s’est attaché, dans un ouvrage issu de sa thèse de doctorat, à proposer une histoire de la Romanisation de la Gaule du Nord et de l’Est sur le temps long, depuis le IIIe s. av. J.-C. jusqu’au Ier s. ap. J.-C., en mettant au centre de la réflexion les monnaies issues de contextes stratigraphiques bien caractérisés et bien datés. Cette insistance sur les monnaies comme mobilier archéologique, à étudier dans leur contexte, permet d’envisager de manière plus précise, dans la diachronie, l’évolution de la composition du stock monétaire comme celle des usages de la monnaie. Loin de remplacer les méthodes traditionnelles de la numismatique, elle les complète avantageusement et permet une meilleure utilisation des données numismatiques comme source historique. Les principaux résultats du livre sont présentés, en les organisant autour de trois axes. En premier lieu, le problème de l’organisation des sociétés préromaines ; en effet, les données numismatiques, en particulier les légendes, invitent à revoir notre conception des civitates pré-romaines, sur lesquelles on tend à projeter les données postérieures à la conquête. Ceci a notamment un impact sur notre compréhension des pouvoirs émetteurs gaulois. Deuxièmement, la prise en compte de contextes stratigraphiques bien datés permet de reconsidérer le problème des rythmes de la pénétration romaine. Il apparaît clairement que la conquête césarienne marque la fin, et non le début, d’un processus entamé au moins dès le milieu du IIe s. av. J.-C., qui se reflète en particulier dans l’évolution de l’iconographie des monnaies gauloises. Enfin, l’étude a permis de réévaluer l’impact de la conquête sur l’économie monétaire en Gaule. Contrairement à ce qu’on trouve encore écrit par de nombreux spécialistes de l’époque romaine, l’usage de la monnaie était bien implanté avant l’intégration dans l’empire, et on ne constate pas, dans la documentation archéologique, de changements significatifs dans la quantité et la répartition des monnaies sur les sites. Naturellement, ceci ne revient pas à nier les effets réels, y compris sur le plan économique et monétaire, de la provincialisation et de la municipalisation des Gaules. Mais ils doivent être replacés dans le temps long et évalués à l’aune de la situation en Gaule dans les décennies qui précédèrent la conquête. Publication : Stéphane Martin, Du statère au sesterce. Monnaie et romanisation dans la Gaule du Nord et de l’Est (IIIe s. a.C. / Ier s. p.C.), Bordeaux, 2015.

À la suite de questions intéressantes portant sur le contexte de production des monnaies gauloises et de la circulation des premières monnaies romaines en Gaule, le président remercie chaleureusement le conférencier et propose à l’ensemble des membres présents à partager le verre de l’amitié au restaurant « Aux armes de Bruxelles ».

 

 

 

©  KBGN-SRNB, 2008-2017